Notre
jury de concours

Ernst Lüthi

Arboriculteur de Ramlinsbur (BL) et responsable du centre spécial Vente directe de la Fruit-Union Suisse (président du jury)

Je suis motivé à professionnaliser la vente directe et à soutenir les familles paysannes au travers du concours. J’aimerais aussi faire en sorte que les consommateurs comprennent mieux l‘agriculture.  

Il m’importe que les produits vendus proviennent de la propre exploitation ou en tout cas de la région.

J’accorde une importance particulière à la qualité des produits. Idéalement, ils sont issus de la propre exploitation. J’accorde de l’importance à l’originalité et à l'authenticité dans la conception du magasin.

Silvia Amaudruz

Paysanne de Mont-sur-Lausanne (VD) et membre du comité de l’Union suisse des paysannes et femmes de campagne.

Le « Plus beau magasin de ferme » est l’occasion rêvée de faire connaître les magasins de ferme. Chaque magasin de ferme recèle tellement d’amour du détail, tant de choses personnelles de la famille paysanne - il faut faire honneur à cela.

La vente directe permet aux familles paysannes de convaincre les consommateurs des avantages de la production indigène. Chaque produit acheté crée une identification des consommateurs avec la famille paysanne.

Le première impression compte. J’aimerais être éblouie quand j’entre dans un magasin de ferme. La taille et l’offre des boutiques sont secondaires pour moi. J’accorde plus d’importance à la qualité des produits et à leur présentation. Les magasins de ferme inondés de lumière illuminent les produits. Un autre aspect important est pour moi le niveau d’hygiène, surtout cette année.

Manuela Stadelmann

Économiste d’entreprise et experte en marketing, Arenenberg (TG)

Je suis heureuse de faire partie du jury pour la deuxième fois. Je suis curieuse de voir comment les magasins de ferme ont évolué depuis la première édition l’an dernier. Aussi ai-je hâte de découvrir beaucoup d’autres magasins de ferme et leurs idées.

Pour moi, la conseillère en marketing, il importe de déceler un concept clair dans le magasin de ferme. Tout ne doit pas être parfait, mais on devrait y voir une ligne claire qui se dessine de la palette de produits jusqu’aux moyens publicitaires en passant par l’enseigne et l’équipement du magasin. J’y suis aussi attentive comme cliente. « Moins est plus et plus efficace », dis-je tout le temps. La valeur ajoutée qui caractérise les produits issus directement de l’agriculture devrait sauter aux yeux.

Le goût est toujours relatif, comme l’esthétique. C'est pourquoi je suis toujours attentive à l’accord entre les différents éléments dans et autour du magasin de ferme, si le magasin de ferme transmet au client un ressenti agréable. Ce sont les détails qui importent, qui font de l’acte d’acheter une expérience et qui distinguent le magasin de ferme du commerce de détail. Il est par ailleurs déterminant pour moi de déceler dans le décor de la branche de production « vente directe » un certain professionnalisme.Pour finir, ce que disent les tripes joue un rôle important. L'expérience de tous les membres du jury en a apporté la preuve l’an dernier. On sent très vite si un magasin de ferme avec ses produits et les personnes qui les ont créés dégage un rayonnement positif.

Anton Strüby

Strüby Holzbau AG (SZ), président du conseil d'administration

Je me réjouis de l’initiative et de l’enthousiasme des familles paysannes qui prennent la peine de gérer un magasin de ferme. C’est une façon de prendre une certaine responsabilité. Je trouve cela super.

Pour moi il importe de récompenser les agriculteurs de leur travail et de leur faire ressentir la reconnaissance du client. Les consommateurs doivent savoir reconnaître la valeur des produits bons et honnêtes de l’agriculture suisse. Cela leur permet aussi de prendre conscience de tout le travail investi dans les produits. Il importe de plus que les paysans puissent générer une valeur ajoutée réaliste.

Lors de l’évaluation, j’accorde une importance particulière à la présentation des produits et à la propreté du magasin de ferme. La palette de produits est déterminante et, pour finir, l’impression générale est évidemment importante.

Daniela Clemenz

Ing. agr. dipl. ETHZ, rédactrice au LANDfreund (BE)

Chaque fois que j’en ai l’occasion, j’achète au magasin de ferme. Il n’y a rien de meilleur et la qualité est 1a. J’admire le goût avec lequel les paysannes et les paysans décorent leurs magasins de ferme. Il faut faire honneur à cela. Petits et grands, participez à notre concours du « Plus beau magasin de ferme ».

FR